Histoire du nom cocktail
Histoire et origine du nom cocktail

L'origine du nom cocktail est controversée


En 1769, le terme "cock-tailed" apparut, désignant un cheval de course originaire de plusieurs lignées mélangées. Il était pratique courante de tailler la queue de ces chevaux, de façon à ce qu'elle ressemble à la queue d'un coq (cock tail). L'usage du terme semble alors s'être étendu à des boissons constituées d'ingrédients mélangés, comme en atteste l'édition du 13 mai 1806 du Balance and Columbian Repository à Hudson (New york), qui définissait "Cock Tail" comme "une liqueur stimulante, composée d'alcools divers, de sucre, d'eau et d'extraits amers".

Par ailleurs, depuis toujours, le coq est connu pour son caractère nerveux et combatif. Les anglo-saxons utilisent le terme "cocked tail" pour désigner les personnes ou les chevaux au caractère vif et arrogant. Il semble donc plausible que l'on ait utilisé le même terme pour désigner des boissons reconnues pour (r)échauffer l'esprit de leurs consommateurs.

On dit aussi que le mot anglais serait une déformation du mot français "coquetier", qui aurait été utilisé comme récipient pour servir les cocktails à La Nouvelle-Orléans au début du XIXe siècle.

Certains philologues vont jusqu'à imaginer dans ce mot l'altération de Xochitl, nom d'une prétendue princesse aztèque, créatrice de fabuleux breuvages.

Un grand mystère étymologique, donc, et un sujet d'étude passionnant…

à apprécier en toute circonstance avec modération et responsabilité !